La police tire au fusil à pompe sur les gilets jaunes

La police tire au fusil à pompe sur les gilets jaunes

L'escalade au nouvel armement pour les CRS ne cesse de s'accroître

Nous avons eu la semaine dernière l’occasion de voir le nouveau flash-ball multicoup des CRS. Nous avons également remarqué que des fusils d’assaut étaient dans la rue.

Cette fois-ci c’est des fusils à pompe avec des munitions en plastique. En effet le samedi 12 janvier à Montpellier la brigade de recherche et d’intervention ( la BRI ) à tiré au fusil à pompe avec des munitions en plastique sur les gilets jaunes

L’information est relayée par le site Mediapart ainsi que le site lepoing 

Comme vous pourrez le lire dans le site révolutionpermanente la police elle-même à confirmer les faits

 

Des blocs de bétons pour empêcher les gilets jaunes de rentrer dans la ville

Des blocs de bétons pour bloquer les gilets jaunes

La Nouvelle vient de tomber

A Avignon ils ne savent plus comment faire pour repousser les gilets jaunes. Maintenant ils bloquent les portes d’Avignon avec d’énormes blocs de béton.
Ce samedi 26 janvier est prévu une manifestation en collaboration entre la CGT et le gilets jaunes mais aussi inter-départemental.

Cette manifestation est pourtant déclarée.

La semaine dernière les CRS à plusieurs reprises on tenté de nasser les gilets jaunes. Ils sont tout de même parvenu à en  placer quelques un en garde à vue.

Ce weekend s’annonce encore plus agressif. D’autant plus que nous venons d’apprendre une nouvelle bien pire.

A Montpellier la brigade de recherche et d’intervention  (BRI) s’est équipé de fusil à pompe avec des munitions en plastique et a tiré sur les manifestants.

Source Mediapart 

 

Comptage de manifestant

Une idée pour compter réellement les manifestants et réfuter les chiffres absurde des médias

Une gilet jaune nous explique

Cette idée de comptage m’est venue du visionnage d’une vidéo sur Youtube. La proposition consistait à faire que chaque participant mette une pièce de 1 centime dans une urne faite maison. Au début, je voulais proposer cette idée à la prochaine réunion avant de la mettre en pratique. Puis je me suis dit qu’il serait peut-être mieux justement de la tester avant de la soumettre. Je ne me suis donc décidée qu’au dernier moment, c’est à dire à 13 h pour la manif. de 14 h 30. En toute hâte, j’ai commencé à faire mon petit panneau ; il fallait que je trouve vite un slogan, une phrase courte qui explique clairement le but de mon action et surtout qui incite les gens à venir me voir. J’ai choisi : « VENEZ TOUS ME VOIR ! OPÉRATION COMPTAGE ». Vite, j’ai pris une boîte à chaussures que j’ai percée et que j’ai mise dans un sac à dos placé sur ma poitrine. Au moment de partir, je me suis dit que ça serait peut-être un peu compliqué pour que tout le monde puisse sortir une pièce d’un centime. Alors, je suis retournée dans la cuisine et j’ai attrapé une boîte d’allumettes que j’ai scotchée à ma boîte à chaussures et je suis partie.

J’avais longtemps hésité à le faire ; en effet, j’avais un peu peur d’être ridicule avec ma petite pancarte au milieu de la manif., surtout que je n’en avais parlé à personne. Et après tout ! le ridicule ne tue pas, et puis il fallait bien que je sache si c’était une bonne idée ou pas. Alors, c’est parti !

Dès que je suis arrivée au parking, j’ai tout de suite cherché quelqu’un avec un interphone. Une fois mon annonce passée, les gens se sont tout de suite prêtés au jeu et j’ai commencé le comptage. Je ne m’attendais pas à autant de monde au parking, alors j’ai demandé aux manifestants de couper les allumettes en deux, puis en trois ; même comme cela, ça n’a pas suffit ! On a continué avec des bouts de papier, des petits bouts de bois, des petits cailloux…

Annoncé par les medias 200 personnes

Voici le résultat : 553 

Manifestation des Gilets jaunes femmes a Avignon

Manifestation des Femmes Gilets Jaunes à Avignon

logo-officiel-gilet-jaune-la-deesse-l

LARMES DE DESTRUCTION MASSIVE

Selon France bleu 350 manifestants à Avignon… Encore une fois les médias sous estiment les chiffres… nous en avons la preuve!

Une des manifestante a en effet créé un système de comptage des plus original et simple.
Une boite d’allumette, une boite en carton et un message

Au final la boîte d’allumettes a vite été insuffisante et les manifestant(es) ont donc fait avec l’environnement alentour: à savoir des bouts de bois, des cailloux et autres petits objets…

Le soir en rentrant, c’est avec un système de cases que le décompte a pu être rapidement fait…
Au final: ce sont bien un minimum de 553 manifestant(es) minimums qui sont venu(es) Dimanche 6 janvier 2018 s’exprimer lors de la manifestation des femmes gilets jaunes à Avignon.

 Nous invitons toutes les manifestations à instaurer un système de comptage indépendant pour ne plus se laisser dicter les chiffres par ces merdias!

Non le mouvement ne décolère pas, non il ne se démobilise pas! Nous sommes toujours là! Plus unis que jamais!

Des Mariannes étaient devant la maire

JE SUIS TA MERE 

TA FEMME

TA FILLE 

TA SOEUR

ET JE VEUX VIVRE

DIGNEMENT