CE POLICIER PROVOQUE CASTANER EN DUEL – ALEXANDRE LANGLOIS

CE POLICIER PROVOQUE CASTANER EN DUEL – ALEXANDRE LANGLOIS

logo-officiel-gilet-jaune-la-deesse-l

UNE COPRODUCTION AVEC VÉCU, LE MÉDIA DU GILET JAUNE
“Je vous propose un débat. Un débat face à face, un débat en direct pour pas qu’il y ait de montage, de coupage. Choisissez le média que vous voulez. Pour le moment tout le monde est d’accord pour que ça s’organise, il manque une seule réponse la vôtre. Auriez-vous le courage de le faire ou pas ? Ou alors allez-vous rester caché, et rester dans de la propagande plutôt que dans du débat ?”

Alexandre Langlois, policier mis à pied par Christophe Castaner, propose à ce dernier un débat en direct.

3 Mois Fermes aménageable pour le Pompier gilet jaune

3 Mois Fermes aménageable pour le Pompier gilet jaune

Aurélien, ancien marin-pompier (2004-2010, caserne de St pierre, St Just et St Menet) et sapeur-pompier pro à Avignon, risque la révocation suite à des dégradations lors d’une manifestation le 30/03 dans la citée des Papes.

Ce pompier, engagé dès le début du mouvement social des gilets jaunes, manifestant pacifique, s’est déjà retrouvé blessé.

 Blessé le 1er décembre à la Paris, 

Recevant un tir de Flash-ball au visage, alors qu’il avait les mains en l’air, lui causant 11 points de suture à la lèvre inférieure et la perte définitive de 4 dents. Mais cela n’a pas entamé sa détermination, le temps de récupérer physiquement complètement, 

il crée et coordonne l’équipe des Street-Medics Avignonnaise 

qui n’existait pas encore mi-décembre à Avignon. Après un mois à former et coordonner des secouristes de terrain, ça ne lui suffit plus, face à cette répression gouvernementale, il reprend les manifs : Marseille, Montpellier, Avignon, Nîmes Toulouse par trois fois, Paris par trois fois… Il va de partout accompagné de ses amis.

Et ce qui devait arriver arriva, à force de violences policières, de gazages et nassages à répétition, au bout de 4 mois, il pète un plomb et ce fameux 30 mars, dégrade un radar de feux et un panneau publicitaire. Arrêté par la Bac Sud de Marseille, encore une fois de manière violente (Fracture d’un zygomatique) alors qu’il s’est laissé faire, on le met en GAV pour 48h.

Une comparution immédiate 

dans la foulée, les chefs d’inculpation dont le procureur l’accuse sont lourds, et 4 totalement injustifiés, alors qu’il assume complètement les dégradations commises sur le radar de feu et le panneau publicitaire “. Son avocate Maître Sophia Albert Salmeron fait bien sont travail, mais malgré tout il est reconnu coupable de dégradation de bien public et privé ainsi que de rébellion.

La sentence est lourde : 3 mois fermes mais aménageable et 1200€ d’amende. 

 Son employeur, le Sdis 84, se désolidarise de lui, il le suspend et demande sa révocation.

Une belle triple sanction dont personne ne s’offusque. 
Maintenant son conseil de discipline, pour lequel’ il risque donc de perdre son emploi après 15 ans de pompier, se déroulera a Avignon

 Le mardi 2 juillet à 8h30., au Centre De Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse, 80 rue Marcel Demonque en Avignon. 

 
Tout ceci coïncide avec le début du mouvement de grève national des pompiers, débuté mercredi dernier et prévu pour tout l’été. 
 
C’est donc le moment de nous montrez tous solidaires, en soutien à Aurélien mais également de tous les pompiers vauclusiens et français. 
 
Stop à la répression gouvernementale, syndicale et sociale. 
 Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !